composer

ÔĽŅ
composer

composer [ k…ĒŐÉpoze ] v. <conjug. : 1>
‚ÄĘ XIIe; lat. componere, d'apr. poser
I ‚ô¶ V. tr.
1 ‚ô¶ (1559) Former par l'assemblage, la combinaison de parties. ‚áí agencer, arranger, assembler, disposer, organiser. Composer un parfum. ‚áí confectionner, pr√©parer. Composer un menu. Composer une collection pour la pr√©senter. Composer un num√©ro de t√©l√©phone. ‚áí former; num√©rotation. Composer un code d'acc√®s. ‚ÄĒ Fig. ¬ę Tu composes dans ta jeunesse l'homme m√Ľr, le vieillard que tu seras ¬Ľ (F. Mauriac).
‚ôĘ √ätre parmi les √©l√©ments constituants de. Pi√®ces qui composent une machine. ‚áí constituer, former. Les membres qui composent le jury.
2 ‚ô¶ (v. 1480) Faire, produire (une Ňďuvre). ‚áí b√Ętir, cr√©er, √©crire, produire. Composer un livre, un po√®me, une fresque, une chor√©graphie.
‚ôĘ Sp√©cialt √Čcrire (une Ňďuvre musicale) [‚áí compositeur]. Composer une sonate, un chŇďur. Musique compos√©e pour un chanteur. ‚ÄĒ Absolt Il compose depuis dix ans.
3 ♦ (1621) Imprim. Anciennt Assembler des caractères pour former (un texte); auj. procéder à la photocomposition de (un texte). Le texte est composé, on va commencer le tirage.
4 ‚ô¶ (1559) √Člaborer, adopter (une apparence, un comportement). ‚áí 1. affecter. Composer son attitude, son maintien : se donner, prendre une contenance. Composer son visage, ses paroles. ‚áí √©tudier. Se composer un visage de circonstance.
II ‚ô¶ V. intr.
1 ‚ô¶ (XVe) S'accorder (avec qqn ou qqch.) en faisant des concessions. ‚áí s'accommoder, traiter, transiger. Composer avec ses cr√©anciers. Composer avec l'ennemi. ‚áí pactiser. Composer avec sa conscience. ¬ę Je fus l√Ęche, et je composai avec ma d√©ception ¬Ľ (Colette).
2 ♦ Faire une composition. Les élèves sont en train de composer.
III ‚ô¶ SE COMPOSERv. pron.
1 ‚ô¶ (Pass.) √ätre compos√©. ‚áí comporter, comprendre. La propri√©t√© se compose de deux b√Ętiments et de vingt hectares.
2 ‚ô¶ Se faire, se former. ¬ę Les choses de la vie, comme les ondes de l'oc√©an, se composent et se d√©composent sans cesse ¬Ľ (Hugo).
3 ‚ô¶ (R√©fl.) Vx Composer son attitude. ¬ę L'art de se composer ¬Ľ (Beaumarchais).
⊗ CONTR. Analyser, décomposer, défaire, dissocier.

‚óŹ composer verbe transitif (latin componere, placer ensemble, avec l'influence de poser) Former, r√©aliser, en combinant, en assemblant divers √©l√©ments : Composer un bouquet, un menu. Entrer dans la constitution de quelque chose, d'un groupe, en √™tre un des √©l√©ments constitutifs ; constituer : Les professeurs qui composent le jury. Cr√©er de toutes pi√®ces une Ňďuvre, un texte en choisissant et en arrangeant leurs diff√©rents √©l√©ments constitutifs : Composer un roman, un discours. Cr√©er de la musique, √™tre compositeur : Composer une symphonie. Inscrire successivement les diff√©rents √©l√©ments d'un code, d'un num√©ro sur un cadran, un clavier. Emprunter telle expression, adopter telle attitude, pour para√ģtre aux yeux d'autrui non pas tel qu'on est, mais tel qu'on veut appara√ģtre : Composer son personnage. Proc√©der √† la composition d'un texte √† imprimer. ‚óŹ composer (expressions) verbe transitif (latin componere, placer ensemble, avec l'influence de poser) Composer deux mouvements, d√©terminer le mouvement d'un mobile par rapport √† un r√©f√©rentiel R, connaissant son mouvement par rapport √† un autre r√©f√©rentiel R‚Ä≤, ainsi que le mouvement de R‚Ä≤ par rapport √† R. ‚óŹ composer (synonymes) verbe transitif (latin componere, placer ensemble, avec l'influence de poser) Former, r√©aliser, en combinant, en assemblant divers √©l√©ments
Synonymes :
Contraires :
- décomposer
- défaire
Entrer dans la constitution de quelque chose, d'un groupe, en être...
Synonymes :
Cr√©er de toutes pi√®ces une Ňďuvre, un texte en choisissant...
Synonymes :
- élaborer
- préparer
Créer de la musique, être compositeur
Synonymes :
- écrire
Emprunter telle expression, adopter telle attitude, pour para√ģtre aux yeux...
Synonymes :
- apprêter
- déguiser
‚óŹ composer verbe intransitif Faire des concessions, ne pas √™tre trop exigeant, ni trop ferme sur ses positions pour pouvoir s'accommoder d'une situation : Il lui a fallu composer avec les pr√©jug√©s de sa famille. Trouver un biais, employer des moyens d√©tourn√©s pour s'accommoder de sa conscience, de la loi, etc. ; biaiser, transiger : Composer avec sa conscience, avec la morale. Concourir par √©crit, faire une composition, en parlant d'un √©l√®ve, d'un √©tudiant : Composer en th√®me latin. ‚óŹ composer (synonymes) verbe intransitif Faire des concessions, ne pas √™tre trop exigeant, ni trop...
Synonymes :
- négocier
Trouver un biais, employer des moyens détournés pour s'accommoder de...
Synonymes :

composer
v.
rI./r v. tr.
d1./d Former par assemblage de plusieurs éléments. Composer un cocktail, un repas, un décor.
d2./d IMPRIM Assembler des caractères pour former (un texte). Composer une page.
d3./d Entrer dans la composition de (un ensemble). Quatre plats composaient le menu.
rII./r v. tr.
d1./d Produire (une oeuvre de l'esprit). Composer un discours, un poème, un opéra.
d2./d (S. comp.) écrire de la musique. Devenu sourd, Beethoven composait encore.
d3./d (S. comp. dir.) Faire une composition scolaire. Une classe qui compose en latin.
rIII/r v. tr. Contr√īler (son expression, son comportement, etc.) dans une intention d√©termin√©e. Composer son maintien.
rIV./r v. intr. Transiger, trouver un accord gr√Ęce √† un compromis. Composer avec ses cr√©anciers.
rV./r v. Pron. √™tre compos√©. L'√©difice se compose de trois b√Ętiments.

‚áíCOMPOSER, verbe.
I.‚ÄĒ [L'id√©e dominante est celle de mettre ensemble]
A.‚ÄĒ [D'un point de vue analytique, l'accent est mis sur la nature des √©l√©ments abstr. ou concr., et leur mode d'assemblage] Former un tout par assemblage ou combinaison de divers √©l√©ments.
1. Composer qqn ou qqc. Dieu a compos√© l'homme d'un corps et d'une √Ęme (Ac. 1835-1932). Le constructeur offrit √† Dant√®s ses services pour lui composer un √©quipage (A. DUMAS P√®re, Le Comte de Monte-Cristo, t. 1, 1846, p. 299). Tu ne sais composer ni philtres noirs ni charmes Pour parler aux absents ou r√©veiller les morts (A. FRANCE, Po√©sies, Idylles et l√©gendes, 1896, p. 227)¬†:
‚ÄĘ 1. Je composerai mon domaine m√©tairie par m√©tairie, afin que chacune accroisse par son fruit naturel le rendement de l'ensemble.
PESQUIDOUX, Le Livre de raison, 1932, p. 220.
SYNT. Composer un jury; composer un chargement; composer un (son) menu; composer un médicament, une tisane avec (à l'aide de) différents ingrédients. PARAD. Agencer, arranger, assembler, associer, combiner, constituer, former, organiser, confectionner, préparer.
2. [Inversement] Les éléments qui composent [ou dont se compose] un tout; se composer de; être composé de [ou plus rarement avec]. Cf. entrer dans la composition de. Il [le terrain] se composait de cette argile figuline qui sert à confectionner les briques et les tuiles (VERNE, L'Île mystérieuse, 1874, p. 116) :
‚ÄĘ 2. L'homme est compos√© de mati√®re et d'esprit; l'animalit√© vient aboutir en lui, et l'ange commence √† lui.
BALZAC, Le Lys dans la vallée, 1836, p. 232.
SYNT. Les clans qui composent une tribu; les membres qui composent ou dont se compose une assemblée, un jury, une société; les acteurs qui composent une distribution; les pièces qui composent une collection; les vêtements qui composent une garde-robe; les atomes qui composent une molécule; une clientèle, un auditoire qui se compose de.
‚ÄĒ Lang. culturel. Synon. de constituer, produire¬†:
‚ÄĘ 3. La ligne simple des arceaux, le calme du verger, la lumi√®re matinale composaient une douceur, un repos dont jouissaient, sans les troubler, quelques petits oiseaux sur les mirabelliers.
BARR√ąS, La Colline inspir√©e, 1913, p. 116.
3. [Le suj. désigne une pers.] Se composer qqc.
a) Se composer une bonne bibliothèque, une fortune, un revenu. [La mère de Rodolphe] se composa de cette manière un revenu d'environ quinze mille francs (BALZAC, Albert Savarus, 1842, p. 37).
b) P. ext. Synon. se faire, se constituer, se fabriquer. Elle [Aline] avait voulu se composer une existence o√Ļ le drame sans cesse pr√©sent n'aurait cependant plus de place (CHARDONNE, Les Destin√©es sentimentales, Porcelaine de Limoges, 1936, p. 211).
c) Se composer une id√©e, une image de qqc., √† partir de divers √©l√©ments. Je fus amen√©, √† me vider de toutes les id√©es que je me composais du sublime (BARR√ąS, Le Voyage de Sparte, 1906, p. 52).
4. [Avec l'id√©e dominante d'ordonnance] Emploi trans. Composer (qqc). Emploi pronom. Se composer de sorte que, pour + inf.; se composer autour de, en, dans, comme; se composer suivi d'un adv. de mani√®re. Synon. se conjuguer, se m√©langer; s'agencer en, se former ensemble. L'abeille, qui jamais n'a pes√© sur la rose, Et qui n'entasse pas lourdement, mais compose (E. ROSTAND, Le Vol de la Marseillaise, 1918, p. 49), Terres immenses du Nord, cit√©s puissantes du Midi. venues se rejoindre et se composer en Guermantes (PROUST, Le C√īt√© de Guermantes 1, 1920, p. 14). Elle [la nature] ne va jamais directement et sans √©gard aux obstacles; mais elle se compose avec eux; les m√©lange √† son mouvement, les tourne ou les emploie (VAL√ČRY, Eupalinos, 1923, p. 114). Et ces √©lans jaillis de toutes les r√©gions de mon √™tre, indisciplin√©s, mais qui se composaient si parfaitement (AYM√Č, Maison basse, 1934, p. 220)¬†:
‚ÄĘ 4. Resserr√©s en vingt-deux ans de r√®gne et servis par des circonstances, ses traits de nature et d'√©ducation [Louis II] se compos√®rent d'une telle sorte que c'est une trag√©die qui frappe l'imagination.
BARR√ąS, L'Ennemi des Lois, 1893, p. 210.
5. Emplois techn.
a) IMPR. (typogr.). Assembler un à un des caractères dans le composteur, à la main, mécaniquement ou par tout autre procédé, afin de former un mot ou un ensemble de mots puis des lignes, reproduisant ainsi la copie (texte manuscrit, dactylographié ou déjà imprimé). Composer un mot, une ligne, une page; composer en romain; composer automatiquement un texte; composer à la main, à la machine.
‚ÄĒ P. anal. Composer un chiffre, un num√©ro (d'appel) sur un cadran, un clavier.
Rem. Machine à composer, synon, plus usité composeuse.
b) MATH. Composer deux relations, deux applications. Déterminer la nouvelle relation (application) qui existe entre deux éléments liés à un même troisième par les relations composées.
c) M√ČCAN. Composer deux forces, deux vitesses. Chercher leur r√©sultante.
B.‚ÄĒ [Avec l'id√©e dominante de cr√©ation] Faire (travailler √†) une Ňďuvre de l'esprit. Composer un livre, une pi√®ce, un sc√©nario; composer un plan; composer un tableau; composer un ballet. Cf. √©galement concevoir, r√©aliser, √©crire. Apr√®s Phedre, plusieurs latins, Aphtonius, Avien, Gabrias, composerent aussi des fables (FLORIAN, Fables, De la Fable, 1792, p. 32). Flaubert, que son instinct poussait √† composer des fresques de l√©gende comme sa tentation de saint Antoine (P. BOURGET, Nouv. Essais de psychol. contemp., 1885, p. 90).
SYNT. Composer un article, un discours; composer un poème, un roman; composer une épitaphe, un panégyrique.
‚ÄĒ Absol. Il compose; composer avec soin, bien, mal. Il a besoin d'√™tre seul quand il compose (Ac. 1835-1932). Voil√† notre auteur qui compose, disait le concierge avec respect (A. DAUDET, Jack, t. 2, 1876, p. 126).
‚ÄĒ Le plus fr√©quemment, MUS. Composer un air; composer une cantate; composer une musique pour un op√©ra ou p. ell. composer un op√©ra; composer une pi√®ce pour un instrument. Le m√™me musicien qui compose Joseph compose aussi le chant du d√©part (Arts et litt. dans la soci√©t√© contemp., 1935, p. 6203). Absol. composer sur un instrument; apprendre √† composer; il compose facilement. Cf. compositeur, composition. Je lui demandai si je faisais bien de composer toujours au piano (I. STRAWINSKY, Chroniques de ma vie, 1931, p. 14).
Rem. 1. Parmi les emplois abs. de composer l'emploi musical est le plus fr√©q. 2. Le syntagme apprendre √† composer renvoie √† composition dans son double aspect action de et art, mani√®re de composer au sens syst√©matique du terme. Ce caract√®re est commun √† la cr√©ation picturale. Un peintre compose son sujet, son tableau. Comme Poussin, ... Millet compose fortement ses tableaux, c'est-√†-dire qu'il en coordonne toutes les parties sous la discipline d'une id√©e ma√ģtresse (A. MICHEL, Sur la peint. fr. au XIXe s., 1928, p. 166).
‚ÄĒ P. ext., ENSEIGN. Faire un exercice de mise en ordre et de synth√®se sur un sujet donn√©, en temps limit√© ou non, le plus souvent en vue d'un classement. Composer un devoir, une dissertation; absol. composer en grec, en math√©matiques; √™tre emp√™ch√© de composer √† la date pr√©vue. Les √©coliers qui composent pour les places, pour les prix (Ac. 1835-1932).
II.‚ÄĒ [L'id√©e dominante est celle d'arrangement]
A.‚ÄĒ Emploi trans. Modifier et arranger son attitude ou son expression selon l'apparence que l'on veut donner de soi √† autrui. Composer son attitude (sur), se composer une attitude √† l'√©gard de qqn; absol. se composer. Synon. s'√©tudier, se d√©guiser, se r√©gler (sur), se donner une contenance¬†:
‚ÄĘ 5. Boulanger se compose une figure d'√©nergie pour Sturel, de s√©r√©nit√© pour sa m√®re, de confiance au chevet de sa ma√ģtresse.
BARR√ąS, L'Appel au soldat, 1897, p. 519.
SYNT. Composer sa (se composer une) mine, physionomie, son maintien, son regard, ses gestes, son langage, ses actions; se composer un visage étonné, extravagant, indifférent; se composer devant le monde.
‚ÄĒ P. anal. et sans nuance p√©j., dans le domaine du th√©√Ętre. Composer son r√īle, son personnage. De la fa√ßon dont un artiste interpr√®te un r√īle, du processus suivant lequel il arrive √† composer son personnage (Arts et litt. dans la soci√©t√© contemp., 1936, p. 6410)¬†:
‚ÄĘ 6. L'interpr√©tation de la Haine est excellente... M. Cl√©ment-Just a compos√© sup√©rieurement son farouche personnage de Giugurta.
A. DAUDET, Pages inédites de critique dramatique, 1897, p. 45.
B.‚ÄĒ Emploi intrans. Composer (√©ventuellement suivi de¬†: avec qqn ou qqc.). Faire un effort pour arriver √† une entente avec quelqu'un en faisant des concessions. Composer √† l'amiable. Synon. s'accommoder, s'accorder; n√©gocier, traiter, transiger; se compromettre (p√©j.). Composer d'une somme qui est due. Composer de ses int√©r√™ts, de ses droits, de ses pr√©tentions (Ac. 1835-1932)¬†:
‚ÄĘ 7. Combien qui, dans les caf√©s et les parlotes, √©mettaient des motions incendiaires et qui, dans les couloirs de la Chambre, composaient avec leurs pires adversaires...
L. DAUDET, La Vie orageuse de Clemenceau, 1942, p. 39.
‚ÄĒ P. ext. Composer avec sa conscience, ses pr√©jug√©s, ses principes; composer avec le mal, le vice. Synon. biaiser, accepter des demi-mesures, se compromettre¬†:
‚ÄĘ 8. Il [Br√©aut√©] composait avec sa conscience ombrageuse et facilement bourrel√©e pour transformer cette tendresse en paternit√©...
L. DAUDET, La Mésentente, 1911, p. 264.
‚ÄĒ Vieilli. Convenir d'une reddition et des conditions de cette reddition. Synon. peu usit√© de capituler, c√©der, conclure un pacte. Le Gouverneur se pressa trop de composer, de demander √† composer. Les ennemis ne voulurent jamais composer qu'√† cette condition (Ac. 1935, 1878).
Rem. On rencontre ds la docum. l'adj. composable. [En parlant d'un élément concr. ou abstr.] Qui peut être composé. J'avais obtenu un élément musical pur, composable et constituant un timbre original (P. SCHAEFFER, À la recherche d'une mus. concr., 1952, p. 21).
Prononc. et Orth.¬†:[], (je) compose []. Enq.¬†:/k√Ķpoz, D/ (il) compose. Ds Ac. 1694-1932. √Čtymol. et Hist. A. 1. Assembler divers √©l√©ments en un tout ca 1120 au fig. (Psautier d'Oxford, 57, 2 ds T.-L. [injustitias concinnant]); fin XIVe s. composer un traicti√© ¬ę r√©diger un trait√© en convenant de certaines dispositions¬†¬Ľ (FROISSART, Ňíuvres, √©d. Luce, IX, 118 ds IGLF); 1508 d'une Ňďuvre musicale (ELOY D'AMERVAL, Livre de la Deablerie, p. 225, ibid.); 1531 typogr. (ds PANSIER, Hist. du livre et de l'imprimerie √† Avignon du XIVe au XVIe s., t. 3, Pi√®ces justificatives, pp. 124-125¬†: fuelhes approuv√©es par le correcteur ou par mond. sr. le doyen estre bien et deuement compos√©es); 1559 p. ext. composer son visage (AMYOT, P√©lop., 18 ds LITTR√Č); 1690 d'√©coliers ¬ę faire un devoir en classe¬†¬Ľ (FUR.); 2. Former un tout, en parlant de plusieurs √©l√©ments 1549 part. pass√© subst. gramm. ¬ę mot compos√©¬†¬Ľ (DU BELLAY, Deffense et illustration de la langue francoyse, √©d. Chamard, p. 264); 1567 archit. ordre compos√© (PH. DE L'ORME, Archit., p. 201 ds IGLF); 1585 corps simples et compos√©s, nom compos√© (N. DU FAIL, Contes d'Eutrapel, t. 2, p. 274, p. 253, ibid.); 1701 feuille compos√©e (FUR.); 1721 arithm. nombre compos√© (Tr√©v.); 1721 (Tr√©v.¬†: La Th√©riaque est un compos√© de plusieurs drogues). B. 1354-76 ¬ę traiter, venir √† composition¬†¬Ľ (Modus et Ratio, √©d. G. Tilander, t. 2, p. 62, 85); fin XVe s. composer avec qqn (COMMYNES, √©d. Calmette, I, 32 ds IGLF); fin XVIIIe s. composer avec les pr√©jug√©s (MIRABEAU, Collect., t. II, p. 363 ds LITTR√Č). Adaptation, d'apr. poser, du lat. class. componere (compos√© de cum et ponere ¬ę placer¬†¬Ľ) litt√©ralement ¬ę poser ensemble, placer ensemble¬†¬Ľ d'o√Ļ ¬ę faire un tout √† l'aide d'√©l√©ments, √©crire (un ouvrage)¬†¬Ľ et ¬ę accorder, mettre en ordre, r√©gler un diff√©rend, convenir de quelque chose¬†¬Ľ. Fr√©q. abs. litt√©r.¬†:4 809. Fr√©q. rel. litt√©r.¬†:XIXe s.¬†: a) 10 624, b) 5 263; XXe s.¬†: a) 4 403, b) 5 917. Bbg. DAUZAT Ling. fr. 1946, p. 322. ‚ÄĒ MAT. Louis-Philippe. 1951, p. 267.

composer [k…ĒŐÉpoze] v.
√ČTYM. V. 1120; du lat. componere ¬ę mettre ensemble, arranger ¬Ľ, de com- (cum), et ponere, d'apr√®s poser.
‚ĚĖ
‚ÄĒ‚ÄĒ‚ÄĒ
I V. tr.
1 (1559). Former par l'assemblage, la combinaison de parties. || Composer un bouquet de fleurs. ‚áí Agencer, arranger, assembler, combiner, constituer, disposer, faire, former, organiser. || Composer un rem√®de, un breuvage, un plat. ‚áí Confectionner, pr√©parer (‚Üí ci-dessous, cit.¬†3). ‚ÄĒ Par m√©taphore ou fig. (‚Üí ci-dessous, cit.¬†4).
1 (‚Ķ) ils n'ont ni a√Įeuls ni descendants¬†: ils composent seuls toute leur race.
La Bruyère, les Caractères, II, 22.
2 Une arm√©e est ordinairement compos√©e de soldats √† peu pr√®s du m√™me √Ęge, de la m√™me taille, de la m√™me force. Bien diff√©rente √©tait la n√ītre, assemblage confus d'hommes faits, de vieillards, d'enfants descendus de leurs colombiers¬†(‚Ķ)
Chateaubriand, Mémoires d'outre-tombe, t. II, p. 42.
3 (…) il lui fit boire un breuvage que la petite Fadette lui avait appris à composer.
G. Sand, la Petite Fadette, XXVI, p. 172.
4 Le jeune homme se persuade qu'un temps va venir o√Ļ il lui sera facile de se ranger. Mais tu composes dans ta jeunesse l'homme m√Ľr, le vieillard que tu seras.
F. Mauriac, le Jeune Homme, p. 85.
♦ (Sujet n. de chose). Être parmi les éléments constituants de… (sujet au sing. ou au plur.). || Pièces qui composent une machine.
♦ Les troupes qui composent une armée. || Cette somme compose toute ma fortune.
5 (‚Ķ) A√Įscha regardait la photographie de Gilieth accroch√©e au-dessus de son lit au centre m√™me de ce qui composait son tr√©sor sentimental.
P. Mac Orlan, la Bandera, XIV, p. 161.
♦ Par métaphore (dans un contexte analogue à celui du sens 2) :
6 C'est se m√©prendre √©trangement sur le r√īle de l'imagination po√©tique que de croire qu'elle compose ses h√©ros avec des morceaux emprunt√©s √† droite et √† gauche autour d'elle, comme pour coudre un habit d'Arlequin.
H. Bergson, le Rire, III, p. 128.
♦ Composer (ou former) un numéro de téléphone, faire sur le cadran les chiffres successifs qui le composent.
6.1 C'est le premier mouvement qu'il fait vers la délivrance (…) en composant ce numéro : un simple numéro de téléphone comme les autres en apparence (…)
N. Sarraute, le Planétarium, p. 88.
‚ô¶ Se composer (qqch.)¬†: composer, assembler, organiser pour soi. || Il s'est compos√© une belle biblioth√®que. ‚ÄĒ Fig. || Se composer une id√©e de qqch.
2 (V.¬†1480). Faire, produire (une Ňďuvre). ‚áí B√Ętir, cr√©er, √©crire, produire. || Composer un livre, un po√®me, des vers. || Composer une pi√®ce, un sc√©nario. || Composer une page, une phrase, un discours. || Composer un chef-d'Ňďuvre. || Composer avec application, soin, minutie. ‚áí Ciseler, polir, sculpter. ‚ÄĒ Absolt. (‚Üí ci-dessous, cit.¬†9). || Il compose mieux le soir que le matin. ‚áí √Čcrire, travailler.
6.2 Composé et ébauché le matin la Femme qui se peigne et Michel-Ange dans son atelier.
E. Delacroix, Journal, 16 sept. 1849.
7 Quand le devoir de composer cette oraison de louange m'est apparu avec précision, je n'ai pas laissé de le trouver bien redoutable.
Valéry, Variété IV, p. 21.
8 Vous en avez un certain nombre qui composent les vers et qui mettent par là-dessus une mélodie. Mais quand il s'agit ensuite d'harmoniser, il faut qu'ils s'adressent à un copain.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. V, XXI, p. 167.
9 (…) qu'est-ce que composer ? c'est associer avec puissance.
Henri Guerlin, l'Art enseign√© par les ma√ģtres, p.¬†106.
10 (‚Ķ) il arrive que des souvenirs d'√Ęges divers se superposent dans la m√©moire, se fondent et composent un tableau.
France, le Petit Pierre, XVI, p. 98.
3 (1690). √Čcrire (une Ňďuvre musicale). || Composer une sonate, un chŇďur. || Composer une musique pour un op√©ra, ou, ellipt., composer un op√©ra. ‚áí Compositeur, composition.
♦ (1643, in D. D. L.). Absolt. || Composer sur un instrument. || C'est un grand interprète, mais il ne compose pas.
4 (1621). Imprim. Assembler des caract√®res pour former (un texte). || Composer un texte. || Le texte est compos√©, on va commencer le tirage. || Composer √† la main, m√©caniquement, photographiquement, automatiquement. ‚áí Composition. ‚ÄĒ Absolt. || Calibrer avant de composer.
11 Il eut, le premier, fini de composer quatre lignes. Picquenart, d'un geste adroit, les porta sur la galée et les noua d'une ficelle. Puis il retourna le tout, glissa le rouleau chargé d'encre, saisit une feuille de papier, une brosse et fit une épreuve.
G. Duhamel, Chronique des Pasquier, V, VIII, p. 109.
5 (1559). √Člaborer, adopter (une apparence, un comportement). ‚áí Affecter. || Composer son attitude, son maintien. ‚áí Contenance (se donner, prendre une contenance). || Composer son visage. ‚áí √Čtudier. || Composer son personnage. ‚ÄĒ Se composer un visage de circonstance. ‚ÄĒ Vieilli. || Composer son discours, ses paroles (‚Üí ci-dessous, cit.¬†13).
12 Mais ceux qui de la cour ont un plus long usage
Sur les yeux de César composent leur visage.
Racine, Britannicus, V, 5.
13 (…) l'on peut dire que (la dissimulation) c'est un certain art de composer ses paroles et ses actions pour une mauvaise fin.
La Bruyère, les Caractères de Théophraste, De la dissimulation.
14 (…) il (Bonaparte) était naturel et vrai dans ce moment-là, il ne songeait point à se dessiner comme il fit depuis dans ses dialogues de Sainte-Hélène; il ne songeait point à s'idéaliser, et ne composait point son personnage de manière à réaliser les plus belles conceptions philosophiques; il était lui, lui-même mis au dehors.
A. de Vigny, Servitude et grandeur militaires, III, V, p. 210.
15 Arrivé sur les pas de sa femme, il la laissa pleurer copieusement, se composa, séance tenante, un visage non point recueilli, mais sérieux (…)
G. Duhamel, le Voyage de P. Périot, X, p. 181.
‚ÄĒ‚ÄĒ‚ÄĒ
II V. intr.
1 (XVe). S'accorder (avec qqn ou qqch.) en faisant des concessions. ⇒ Accommoder (s'), accorder (s'), entendre (s'), traiter, transiger. || Composer avec ses créanciers. || Composer avec l'ennemi. ⇒ Pactiser. || Ils refusent de composer. ⇒ Négocier; capituler. || Il nous faut composer. ⇒ Céder.
16 (…) me voyant pris, il fallut composer.
Corneille, le Menteur, II, 5.
17 On ne compose jamais avec les tyrans.
Danton, cité par Barthou, Danton, p. 78.
‚ô¶ Fig. Transiger. || Composer avec sa conscience.
18 Il (Montalembert) n'a pas perdu ses convictions, mais il consent à entrer dans celles des autres, à compter et à composer avec elles.
Sainte-Beuve, Causeries du lundi, 5 nov. 1849.
19 Je fus l√Ęche, et je composai avec ma d√©ception.
Colette, Histoire de Bel-Gazou, IV, Le curé sur le mur, p. 32.
20 Trop longtemps, ce monde a composé avec le mal, trop longtemps, il s'est reposé sur la miséricorde divine.
Camus, la Peste, p. 111.
2 Faire une composition (II., 2.). || Les élèves sont en train de composer.
‚ÄĒ‚ÄĒ‚ÄĒ‚ÄĒ‚ÄĒ‚ÄĒ
se composer v. pron.
1 √ätre compos√© de. || La maison se compose de deux √©tages. || Cette Ňďuvre se compose de trois volumes. || La pi√®ce se compose de quatre actes. || Cette famille se compose de cinq enfants. ‚áí Comporter, comprendre.
21 La reine l'avait reçu seul, dans ses appartements privés qui se composaient de trois petites pièces, moelleuses et sourdes à l'envi.
Pierre Lou√Ņs, Aphrodite, D√©m√©trios, III,¬†p.¬†41.
22 La méchanceté humaine, qui est grande, se compose, pour une large part, de jalousie et de crainte. Le malheur la désarme (…)
A. Maurois, le Cercle de famille, XIII, p. 294.
2 Se faire, se former.
23 (…) l'existence humaine est faite de dépouillements successifs et les choses de la vie, comme les ondes de l'océan, se composent et se décomposent sans cesse.
Hugo, Post-Scriptum de ma vie, V.
3 (Récipr.). S'arranger ensemble. ⇒ Mêler (se).
24 Et cet univers poss√©dait une esp√®ce de double fond philosophique o√Ļ se composaient, dos√©s au hasard, marxisme, nietzsch√©isme, freudisme, lama√Įsme, existentialisme.
M. Aymé, le Confort intellectuel, XI, p. 175.
4 (Réfl.). Vieilli. Composer son attitude. ⇒ Déguiser (se), étudier (s').
25 Il faut que votre sexe ait fait une étude bien réfléchie de l'art de se composer, pour réussir à ce point.
Beaumarchais, le Mariage de Figaro, II, 19.
‚ÄĒ‚ÄĒ‚ÄĒ‚ÄĒ‚ÄĒ‚ÄĒ
composé, ée p. p. adj. et n.
♦ En valeur de participe. || Chose composée de plusieurs autres.
26 (…) un bon clystère (…) composé avec catholicon double, rhubarbe, miel rosat et autres (…)
Molière, le Malade imaginaire, I, 1.
26.1 Cet immeuble compos√© d'un vaste b√Ętiment, de nombreuses d√©pendances et de plusieurs hectares de terrain vari√©, avait appartenu aux j√©suites.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. V, VI, p. 51.
1 Adj. et n. Formé de plusieurs éléments. ⇒ Complexe, composite. || Des engrais composés. || Un bouquet composé, fait de fleurs différentes.
‚ô¶ Rendu difficile par sa complication.
27 (‚Ķ) conduire par ordre mes pens√©es, en commen√ßant par les objets les plus simples et les plus ais√©s √† conna√ģtre, pour monter peu √† peu comme par degr√© jusqu'√† la connaissance des plus compos√©s¬†(‚Ķ)
Descartes, Discours de la méthode, II.
‚ô¶ Dont les √©l√©ments sont strictement ordonn√©s; qui ob√©it √† un plan. ‚áí √Člabor√©, ordonnanc√©, r√©gl√©. ‚ÄĒ Au passif du verbe¬†:
28 Un livre tel que je le conçois doit être composé, sculpté, posé, taillé, fini et limé, et poli comme une statue de marbre de Paros.
A. de Vigny, Journal d'un poète, p. 278.
♦ Trop travaillé sur le plan esthétique. ⇒ Fabriqué.
29 Mounet-Sully dit le Testament de Murger (…) des vers de Gautier. C'est bien, mais c'est trop composé.
J. Renard, Journal, p. 532.
2 a (1701). Bot. || Feuille compos√©e, form√©e de plusieurs folioles reli√©es √† un p√©tiole commun. || Tige, racine compos√©e. || Fleurs compos√©es. ‚ÄĒ N.¬†f.¬†pl. || Les compos√©es. ‚áí Composac√©es.
b L'Ňďil compos√© des insectes.
c (1585). Chim. || Corps composé, constitué d'atomes d'espèces différentes.
‚ô¶ N.¬†m. || Un compos√©. ‚ÄĒ Par m√©taphore. Ensemble form√© de parties diff√©rentes. ‚áí Alliage, amalgame, complexe, m√©lange.
30 √Ē Dieu¬†! qu'est-ce donc que l'homme¬†? (‚Ķ) Est-ce un compos√© monstrueux de choses incompatibles¬†(‚Ķ)
Bossuet, Sermon pour la profession de Mme La Vallière.
31 En attendant, je me r√©p√®te le mot que Littr√© m'a dit un jour¬†: ¬ę Ah¬†! mon ami, l'homme est un compos√© instable, et la terre une plan√®te bien inf√©rieure ¬Ľ.
Flaubert, Correspondance, t. IV, p. 221.
32 Ainsi, la fusion des races a commenc√© d√®s les √Ęges pr√©historiques. Le peuple fran√ßais est un compos√©. C'est mieux qu'une race. C'est une nation.
J. Bainville, Hist. de France, I, p. 11.
33 Nous aimons les êtres parce qu'ils sécrètent une mystérieuse essence, celle qui manque dans notre formule pour faire de nous un composé chimique stable.
A. Maurois, Climats, IV, p. 34.
d Gramm. || Mot compos√©, form√© de deux ou plusieurs suites ininterrompues de lettres ou ¬ę mots ¬Ľ (ex.¬†: chemin de fer, pomme de terre; grand-m√®re) ou d'une particule plac√©e devant un mot (ex.¬†: reprendre, antigel). || Nom, adjectif compos√©.
‚ô¶ (1549). N.¬†m. || Les compos√©s et les d√©riv√©s. ‚ÄĒ N. B.¬†Selon les linguistes, on distingue ou non les mots compos√©s et les syntagmes lexicalis√©s (ou synth√®mes).
34 Malgr√© une erreur courante, les compos√©s sont tr√®s nombreux en fran√ßais. Ils sont toujours form√©s de mots, les uns joints suivant les r√®gles syntaxiques ordinaires¬†: aide de camp, Conseil d'√Čtat, ce sont des juxtapos√©s; les autres joints avec ellipse¬†: timbre-quittance (timbre √† mettre sur les quittances).
F. Brunot, la Pensée et la Langue, I, II, IV, p. 55.
♦ Temps composé, formé de l'auxiliaire (avoir, être) et du participe passé du verbe. ⇒ Surcomposé.
e Log. || Terme composé, formé de plusieurs termes unis par et ou par ou.
f Mécan. || Mouvement composé. || Vitesse composée. || Pendule composé.
g Arithm., fin. || Intérêts composés.
3 (1559). Rare. Affecté, plein de componction. ⇒ Compassé. || Une attitude composée. ⇒ Apprêté, étudié.
4 N.¬†m. Math. √Čl√©ment associ√© √† un couple d'√©l√©ments par une loi de composition interne.
‚ĚĖ
CONTR. Analyser, d√©composer, d√©faire, dissocier. ‚ÄĒ (Du p.¬†p.) Simple, un. ‚ÄĒ Divis√©. ‚ÄĒ Naturel, spontan√©.
D√ČR. et COMP. Composac√©es ou compos√©es, 1. composant, composeuse, compositeur, composition. D√©composer, recomposer. (Du p.¬†p.) Surcompos√©.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • composer ‚ÄĒ COMPOSER. v. act. Former, faire un tout de l assemblage de plusieurs parties. Dieu a compos√© l homme d un corps et d une √Ęme. Toutes les pi√®ces qui composent cette machine. Les Apothicaires et les Chimistes composent leurs rem√®des de plusicurs… ‚Ķ   Dictionnaire de l'Acad√©mie Fran√ßaise 1798

  • composer ‚ÄĒ Composer. v. a. Former, faire un tout de l assemblage de plusieurs parties. Dieu a compos√© l homme d un corps & d une ame. l Univers est compos√© de differentes parties. toutes les pieces qui composent cette machine. les Apoticaires & les… ‚Ķ   Dictionnaire de l'Acad√©mie fran√ßaise

  • composer ‚ÄĒ Composer, act. acut. Digerer par ordre quelque matiere, soit de nostre invention, soit sur celle d autruy, Conscribere, Componere. Composer quelque livre, Librum scribere, Conscribere, Componere. Composer et escrire des vers, Condere carmen,… ‚Ķ   Thresor de la langue fran√ßoyse

  • Composer ‚ÄĒ (englisch f√ľr ‚ÄěKomponist‚Äú) steht f√ľr: kurz f√ľr IBM Selectric Composer (1966‚Äď1978), eine Reihe von in der Drucktechnik verwendeten Schreibmaschinen, die das Setzen im Blocksatz erm√∂glichten (siehe auch en) den HTML Editor Netscape Composer, einen… ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • Composer ‚ÄĒ Com*pos er, n. 1. One who composes; an author. Specifically, an author of a piece of music. [1913 Webster] If the thoughts of such authors have nothing in them, they at least . . . show an honest industry and a good intention in the composer.… ‚Ķ   The Collaborative International Dictionary of English

  • composer ‚ÄĒ index architect, author (originator) Burton s Legal Thesaurus. William C. Burton. 2006 ‚Ķ   Law dictionary

  • composer (2) ‚ÄĒ composer –į–Ĺ–≥–Ľ. [–ļ—ć–ľ–Ņ–ĺ/—É–∑—ć] compositeur —Ą—Ä. [–ļ–ĺ–ľ–Ņ–ĺ–∑–ł—ā—ć—Ä] compositore –ł—ā. [–ļ–ĺ–ľ–Ņ–ĺ–∑–ł—ā–ĺ/—Ä—ć] –ļ–ĺ–ľ–Ņ–ĺ–∑–ł—ā–ĺ—Ä —Ā–ľ. —ā–į–ļ–∂–Ķ compose ‚Ķ   –°–Ľ–ĺ–≤–į—Ä—Ć –ł–Ĺ–ĺ—Ā—ā—Ä–į–Ĺ–Ĺ—č—Ö –ľ—É–∑—č–ļ–į–Ľ—Ć–Ĺ—č—Ö —ā–Ķ—Ä–ľ–ł–Ĺ–ĺ–≤

  • composer ‚ÄĒ one who writes and arranges music, 1590s, agent noun from COMPOSE (Cf. compose). Used in general sense of one who combines into a whole from 1640s, but the music sense remains the predominant one ‚Ķ   Etymology dictionary

  • composer ‚ÄĒ *writer, author Analogous words: *maker, creator, author: *artist, artificer ‚Ķ   New Dictionary of Synonyms

  • composer ‚ÄĒ [n] songwriter melodist, serialist, singer songwriter, songsmith, songster, tunesmith, writer; concept 352 ‚Ķ   New thesaurus


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.